Le 14 avril 2019, une partie des membres du CLIC est allée faire une randonnée dans les Vosges. Nous avions rendez-vous avec Cyril, notre guide, au col de Sainte Marie aux Mines. Cyril est un passionné d’histoire, de botanique et de géologie, il connaît le massif vosgien comme sa poche. Il était venu avec Falco son fidèle compagnon qui l’accompagne dans toutes ses balades en montagne. Vous pouvez retrouver leurs aventures sur leur chaîne youtube « Le marcheur et son chien » (https://www.youtube.com/results?search_query=le+marcheur+et+son+chien)

Pour le début de la balade, Cyril nous a présenté la ligne de front qui séparait notre pays de celui du Kaiser, il nous a raconté l’histoire du lieu,  il nous a fait voyager à travers le temps et nous nous sommes retrouvés en pleine première guerre mondiale. Nous avons visité des grottes et des retranchements où les soldats allaient s’abriter du feu et de la mitraille. Plus nous gravissions la montagne et plus il nous semblait entrevoir confusément à travers la brume les fantômes des soldats tout juste sortis de l’adolescence venus mourir pour défendre leur patrie.

Arrivés au sommet, nous nous sommes abrités dans une petite cabane érigée par le Club Vosgien dans laquelle nous nous sommes réchauffés et où nous avons partagé un joyeux repas. L’heure de redescendre était venue et c’est accompagnés par des flocons de neige que nous avons entamé la descente. La neige nous a rappelé que dans les Vosges, il n’est pas rare que l’hiver fasse une dernière offensive vers la mi-avril. La blanche poudre céleste faisait miroiter la végétation renaissante et guidait nos pas dans les parties les plus sombres de la forêt. Falco faisait des allers et retours en s’arrêtant près de chacun de nous semblant nous inviter à hâter le pas.

Arrivés à l’endroit où nous avions laissé nos véhicules, nous prîmes un petit en-cas pour combattre le froid et après avoir remercié chaleureusement Cyril et Falco, nous prîmes le chemin du retour en nous arrêtant à Saint Dié pour boire un chocolat chaud et pour faire des photos de la tour de la Liberté.

Sylvain TENDAS
Auteur

Photographe amateur, secrétaire du C.L.I.C.

Laisser un commentaire